1880 - 1883

1880 - 1883

Le Marquis Alexandre Guillaume Léopold de Folin, passionné et persuasif, se lance dans une intense activité scientifique et arrive à convaincre les autorités françaises de lancer la première campagne scientifique de "Travailleur" pour explorer les profondeurs du golfe de Gascogne.

Le Marquis de Folin déclare qu'il faut créer à Biarritz "un foyer d'études qui deviendra un centre sur lequel on convergera de toute part". C'est de cette idée qu'est né l'Aquarium de Biarritz, qui fut l'un des premiers établissements français où l'on parlait de l'océanographie à un public qui se passionnait pour le monde fascinant des océans.

1923

1923

Malgré le souhait du Marquis visionnaire, il faudra attendre jusqu'après-guerre, pour que la municipalité envisage la création d'un institut ou musée océanographique à Biarritz.

André Giret, alors administrateur de l'Inscription Maritime de Bayonne, propose de l'installer dans le bâtiment des magasins de la ville, près du Rocher de la Vierge, accolé aux falaises du plateau de l'Atalaye.

1930

1930

La municipalité donne son accord, le concours d'architectes lancé est remporté par les architectes Hiriart, Lafaye et Lacoureyre.

Les travaux vont bon train.

1933

1933

Le bâtiment Art déco abritant l'Aquarium de Biarritz ouvre au public le 10 août 1933. L'Aquarium est alors une réalisation tout à fait moderne dans son architecture, sa décoration et son aménagement.

Sous la direction de Paul Arné, les collections s'enrichissent rapidement.

1935

1935

L'inauguration officielle a lieu 2 ans après son ouverture, le 7 juillet 1935.

Depuis sa création, l'Aquarium de Biarritz est orienté principalement vers tout ce qui concerne le golfe de Gascogne.

Son but essentiel est de montrer l'océan sous toutes ses formes : les fonds marins, le rôle de la mer dans la formation des continents, le peuplement des eaux, l'exploration et l'exploitation de ces espaces qui recouvrent 71% de la surface terrestre.

1952

1952

Les premiers bâtiments prenaient corps au-dessus de l'Aquarium de Biarritz. Ils hébergeront le CERS (Centre d'Études et de Recherches Scientifiques).

1966

1966

La salle des cétacés est inaugurée.

On peut alors y voir le moulage d'un mésoplon ou baleine à bec, d'un orque ou baleine tueuse et leurs squelettes, des squelettes et moulages de dauphins et marsouins, une dent de narval mesurant plus de 2 m, deux harpons pliés et des vitrines riches de nombreux instruments de navigation du XVIIIème siècle, d'une lanterne à bougie provenant d'un bateau à vapeur, de compas de proportions, de sextants et d'octants...

1973

1973

La salle Delord est inaugurée (elle sera ensuite modifiée en 1992).

Cette salle est l'un des lieux où l'on peut actuellement retrouver des éléments de notre patrimoine maritime dans un décor évoquant sobrement l'intérieur d'un bateau. Vous pourrez y découvrir des objets de marine (octants, sextants...), des maquettes et des oeuvres d'art.

1992

1992

Une importante rénovation a permis de doter l'Aquarium de Biarritz d'équipements aquariologiques et muséographiques modernes tout en conservant son originalité architecturale intérieure et extérieure.

Création de la grotte des squales.

2008

2008

La ville de Biarritz lance le projet Biarritz Océan englobant l'agrandissement de l'Aquarium ainsi que la construction de la Cité de l'Océan.

Les travaux démarrent.

2011

2011

L'extension de l'Aquarium de Biarritz ouvre ses portes proposant aux visiteurs un parcours plus profond : remontée du Gulf Stream, mer des Caraïbes, zone Indo-Pacifique...

Une scénographie modifiée, une surface doublée (de 3500 m2 à 7000 m2), des aquariums supplémentaires, un des plus grands bassins de France (1500 m3), un lagon caraïbe...